Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Labaye Band

par Sylvie Bibeau 13 Novembre 2007, 04:53 Musique et Spectacles

Je vous transmets certaines infos concernant le groupe de blues francophone Le labaye Band qui sont absolument incroyables...J'adore ce qu'ils font.

Je parlerai d'eux lors d'une émission radiophonique qui sera présentée dimanche le 18 novembre 2007 aux ondes de CISM 89,3 FM à 9h30....

Vous avez ici un exemple de leurs chansons. Je vous invite à aller sur leur site afin d'écouter toutes les chansons que l'on retrouve sur leur CD. Je vous tiendrai au courant de leurs prochains spectacles...

 

http://www.lelabayeband.com/

 

 

Webzine Le Net Blues

-- Par: Patricia Clavel
patricia_clavel_netblues@hotmail.com
Photo: Louise Gosselin

 


Denis Vachon

Charles Bellerose

Paul Tougas

Ross Richard


 

Mardi, le 9 octobre dernier, je me suis rendue au Petit Medley afin d’assister au lancement d’album : Te fais pas d’Bill, signé par Le Labaye Band. Un album entièrement francophone, puisqu’il consiste à revisiter le répertoire puisé dans les trois premiers albums du célèbre bluesman français Bill Deraime. 

 Mais qui est donc Le Labaye Band? Il s’agit tout d’abord d’une gang d’amis dont font partie: Jean-Paul Labaye à la voix, Ross Richard à la batterie, Charles Bellerose à la basse, Paul Tougas à la guitare et Yves Bellemare aux claviers. 

 Le parisien Jean-Paul Labaye était venu s’installer au Québec il y a de cela plusieurs années. Il forma alors un groupe portant son nom qui se retrouva finaliste à l’émission l’Empire des Futures Stars en 1994. Le groupe jouait à l’époque au bar les Beaux-Esprits et se fit ainsi connaître parmi la scène blues québécoise. Peut-être certains d’entre vous se souviennent de leur premier single Attention ou encore L’Orage? Labaye est d’ailleurs propriétaire d’un bar échangiste bien connu à Montréal et qui porte le même nom: L’Orage. 

Bref, après toutes ces années, les amis se retrouvent pour la musique et réalisent en 2007, l’album Te fais pas d’Bill, sur lequel s'inscrivent 13 chansons blues/rock, toutes écrites par Deraime.

--
Jean-Paul Labaye
--
MP3 Promo - J'me sentais mal
<C’est lui qui m’a donné l’envie de faire de la musique, l’envie de ressentir cette formidable sensation d’adrénaline jumelée à celle de la peur que l’on éprouve avant de monter sur scène. Et tout ça dans le plus grand secret puisque, n’étant à l’époque que son colleur d’affiche, je n’ai côtoyé que celui qui me faisait le chèque à la fin de chaque concert.>

 <Je me souviens effectivement de cet été de 1980 où j’arpentais les rues de Paris avec mon seau, mon balai et ma colle. Je n’avais alors qu’une seule mission: inonder la capitale d’affiches d’un nouveau bluesman francophone: Bill Deraime.>

 <Et qui sait? Peut-être qu’un jour, dans une rue, quelque part au Québec, l’un d’entre vous collera une de nos affiches?>

Ces mots sont de la plume de Jean-Paul Labaye, visiblement fier de nous offrir ce tout nouvel album: Te fais pas d’Bill (jeu de mots avec Bill Deraime pour ceux qui ne l’ont pas saisi.)

Quand je suis arrivée au Petit Medley, je vous avoue que je m’attendais à voir et entendre un véritable groupe de la relève. Étant donné mon âge, je n’ai jamais connu cette époque des Beaux-Esprits, dont tant de musiciens m’ont si souvent parlé et vantée. (Il me semble qu’il s’agissait alors des belles années du blues au Québec!). Mais bon, j’ai dû me rendre à l’évidence, ne serait-ce qu’en regardant Le Labaye Band sur scène, il n’y avait aucun doute, ce groupe a de l’expérience et n’est aucunement de la relève. Jean-Paul Labaye (qui célébrait son anniversaire la journée même) est une bête de scène et la connivence des 5 artistes et amis nous crève les yeux.

Le lancement a débuté avec une projection vidéo assez rigolote nous introduisant ainsi les membres du groupe. Puis, finalement arriva sur scène Le Labaye Band, reconnaissant de constater que la salle était bien remplie pour l’occasion. Le public a eu droit à plusieurs chansons telles que Bye Bye Mister Blues, Hélène ou encore Babylone tu déconnes, une chanson de l’album Qu’est-ce que tu vas faire sorti en 1981 et qui s’était mérité en France un Disque d’or.

--
-- Le groupe fut fort généreux et on ressentait leur besoin de jouer et d’avoir du fun. On ne se lassait pas de les regarder et je dois dire que le guitariste Paul Tougas nous a offert de bien beaux solos. Charles Bellerose, avec sa basse à 6 cordes, était en feu et l’énergie des cinq artistes imprégnait l’air.

 Ceux-ci ne semblent pas encore avoir de spectacles prévus prochainement mais au dire de Bellerose, nous devrions être en mesure de les aperçevoir sur les scènes de festivals blues l’été prochain. D’ailleurs, il s’agit d’un motif pour lequel l’album a vu le jour, celui de retrouver la magie de la scène entre chums et en faisant du bon blues!

 Te fais pas d’Bill est certes un album à découvrir, non seulement pour les amateurs de Bill Deraime mais pour ceux qui veulent entendre du blues francophone, très bien rendu par le groupe. Je vous tiendrai au courant de leur éventuels spectacles et sur ce, bravo au Labaye Band!!! Ce fut un plaisir de les découvrir. Vous pouvez consulter leur site internet au www.lelabayeband.com

Patricia Clavel

Mardi, le 9 octobre dernier, je me suis rendue au Petit Medley afin d’assister au lancement d’album : Te fais pas d’Bill, signé par Le Labaye Band. Un album entièrement francophone, puisqu’il consiste à revisiter le répertoire puisé dans les trois premiers albums du célèbre bluesman français Bill Deraime. 

 

 Mais qui est donc Le Labaye Band? Il s’agit tout d’abord d’une gang d’amis dont font partie: Jean-Paul Labaye à la voix, Ross Richard à la batterie, Charles Bellerose à la basse, Paul Tougas à la guitare et Yves Bellemare aux claviers. 

 

 Le parisien Jean-Paul Labaye était venu s’installer au Québec il y a de cela plusieurs années. Il forma alors un groupe portant son nom qui se retrouva finaliste à l’émission l’Empire des Futures Stars en 1994. Le groupe jouait à l’époque au bar les Beaux-Esprits et se fit ainsi connaître parmi la scène blues québécoise. Peut-être certains d’entre vous se souviennent de leur premier single Attention ou encore L’Orage? Labaye est d’ailleurs propriétaire d’un bar échangiste bien connu à Montréal et qui porte le même nom: L’Orage. 

 

Bref, après toutes ces années, les amis se retrouvent pour la musique et réalisent en 2007, l’album Te fais pas d’Bill, sur lequel s'inscrivent 13 chansons blues/rock, toutes écrites par Deraime.

 

<C’est lui qui m’a donné l’envie de faire de la musique, l’envie de ressentir cette formidable sensation d’adrénaline jumelée à celle de la peur que l’on éprouve avant de monter sur scène. Et tout ça dans le plus grand secret puisque, n’étant à l’époque que son colleur d’affiche, je n’ai côtoyé que celui qui me faisait le chèque à la fin de chaque concert.>

 

 <Je me souviens effectivement de cet été de 1980 où j’arpentais les rues de Paris avec mon seau, mon balai et ma colle. Je n’avais alors qu’une seule mission: inonder la capitale d’affiches d’un nouveau bluesman francophone: Bill Deraime.>

 

 <Et qui sait? Peut-être qu’un jour, dans une rue, quelque part au Québec, l’un d’entre vous collera une de nos affiches?>

 

Ces mots sont de la plume de Jean-Paul Labaye, visiblement fier de nous offrir ce tout nouvel album: Te fais pas d’Bill (jeu de mots avec Bill Deraime pour ceux qui ne l’ont pas saisi.)  

 

Quand je suis arrivée au Petit Medley, je vous avoue que je m’attendais à voir et entendre un véritable groupe de la relève. Étant donné mon âge, je n’ai jamais connu cette époque des Beaux-Esprits, dont tant de musiciens m’ont si souvent parlé et vantée. (Il me semble qu’il s’agissait alors des belles années du blues au Québec!). Mais bon, j’ai dû me rendre à l’évidence, ne serait-ce qu’en regardant Le Labaye Band sur scène, il n’y avait aucun doute, ce groupe a de l’expérience et n’est aucunement de la relève. Jean-Paul Labaye (qui célébrait son anniversaire la journée même) est une bête de scène et la connivence des 5 artistes et amis nous crève les yeux.

 

Le lancement a débuté avec une projection vidéo assez rigolote nous introduisant ainsi les membres du groupe. Puis, finalement arriva sur scène Le Labaye Band, reconnaissant de constater que la salle était bien remplie pour l’occasion. Le public a eu droit à plusieurs chansons telles que Bye Bye Mister Blues, Hélène ou encore Babylone tu déconnes, une chanson de l’album Qu’est-ce que tu vas faire sorti en 1981 et qui s’était mérité en France un Disque d’or.

 

-- Le groupe fut fort généreux et on ressentait leur besoin de jouer et d’avoir du fun. On ne se lassait pas de les regarder et je dois dire que le guitariste Paul Tougas nous a offert de bien beaux solos. Charles Bellerose, avec sa basse à 6 cordes, était en feu et l’énergie des cinq artistes imprégnait l’air.

 

 Ceux-ci ne semblent pas encore avoir de spectacles prévus prochainement mais au dire de Bellerose, nous devrions être en mesure de les aperçevoir sur les scènes de festivals blues l’été prochain. D’ailleurs, il s’agit d’un motif pour lequel l’album a vu le jour, celui de retrouver la magie de la scène entre chums et en faisant du bon blues!

 

 Te fais pas d’Bill est certes un album à découvrir, non seulement pour les amateurs de Bill Deraime mais pour ceux qui veulent entendre du blues francophone, très bien rendu par le groupe. Je vous tiendrai au courant de leur éventuels spectacles et sur ce, bravo au Labaye Band!!! Ce fut un plaisir de les découvrir. Vous pouvez consulter leur site internet au www.lelabayeband.com ect

commentaires

Haut de page