Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Dalaï Lama au Centre Bell: d'une authenticité saisissante

par Communications Sylvie Bibeau 6 Octobre 2009, 05:09 Conférenciers - formateurs - Ateliers - séminaires





J'étais très fébrile samedi dernier et je me considérais vraiment chanceuse de faire partie de ces 14,000 personnes de tout âge et de toute nationalité venus  acceuillir sa Sainteté le Dalaï Lama  en assistant à sa conférence L'ÉDUCATION DU COEUR: LA PUISSANCE DE LA COMPASSION au Centre Bell samedi dernier.

Né de parents peu scolarisés, la quatorzième manifestation du Dalaï Lama a été solonellement intronisé à l'âge de 4 ans et demi. À 15 ans, il dut assumer l'entière direction politique de son pays à titre de chef spirituel et temporel du Tibet. Sous l'invasion des Chinois, le dirigeant tibétain vit en exil depuis 1959. Comment ne pas se sentir touchés par ce qu'ont vécu et ce que vivent encore le peuple tibétain persécuté par la Chine.

Dalaï Lama, titre mongol qui signifie OCÉAN DE SAGESSE, reçut le Prix Nobel  de la Paix en 1989. Il continue inlassablement à rechercher une solution non violente à la cause tibétaine en parcourant le monde, véhiculant ses idées sur la coexistence harmonieuse pour un monde de paix en rencontrant des personnalités de premier plan dans tous les domaines politiques, religieux, scientifiques et économiques.

Samedi dernier, nous avons pu découvrir une facette du monde tibétain en musique, en danse et en images, précédant et clôturant la conférence. J'ai aussi été touchée par la superbe prestation de Michel Rivard. Nous avons aussi été nombreux à reconnaître le grand talent du moine Mathieu Ricard qui était responsable de la traduction...quel homme impressionnant!

Ma copine Jacline et moi, étions bien fières de constater un grand nombre de jeunes gens présents puisqu'ils sont notre relève...une relève déjà consciente de l'importance de véhiculer la paix...

Dès son arrivée sur scène du Centre Bell, la foule était déjà gagnée à l'avance, ovationnant le Dalaï Lama avec frénésie, et par la suite, était si attentive à écouter  le Bouddha de la compassion, protecteur et patron du Tibet.

Dalaï Lama est d'une rare authenticité et drôle en plus!...Je ne sais si ce sont les nombreux problèmes de son qui ont allégé l'ambiance puisque je n'ai jamais écouté une de ses conférences ou entrevues à la télévision ou sur le Web. Donc, je n'ai pas de repaire à savoir s'il est toujours ainsi, comme s'il était assis dans son propre salon. Je suis persuadée que son style vrai et non conformiste est ce qui le rend si populaire et accessible auprès des jeunes gens et de toute l'assistance bien entendu...

Je croyais que je rencontrerais quelqu'un de tellement calme et connecté qu'il marche sur les nuages....mais pas du tout!...il est un homme de 74 ans débordant de vitalité qui semble avoir besoin de la proximité des gens. Il a même demandé de mettre plus de lumière dans la salle car il ne pouvait voir le visage des gens et a déclaré qu'il sentirait qu'il ferait un monologue s'il n'a pas ce contact visuel avec nous...à deux reprises, il se demandait pourquoi il y avait un siège vide en pointant juste en face de lui, en haut dans les gradins!...ça l'intriguait...

J'ai senti  qu'il avait parfois tellement une envie folle de s'amuser durant son discours....et je ne pourrais vous décrire pourquoi...un senti...si nous réfléchissons un peu, comment réagirions-nous si, à 4 ans, nous étions intronisés et si à 15 ans, nous nous retrouvions à la tête d'un pays....et que nous nous retrouvions 60 ans plus tard à encore défendre les droits de notre pays....Chapeau Dalaï Lama!...comment peut-il vivre le sentiment de liberté?...toujours entouré, toujours occupé à défendre...

Son message, il est tellement clair et je l'interprète à ma façon sans prendre le temps de bien peser mes mots car je suis encore à défaire mes boîtes suite à mon déménagement...mais, je me devais de faire un petit article, peu préparé, mais au moins, j'aurai couvert sa précieuse visite à Montréal...et je n'ai pris aucune note sur ce qui s'est dit.

J'ai pris quelques jours afin de réfléchir à cet article car malgré ce si grand bonheur que j'avais eu d'être là pour l'entendre et le voir, je ne suis pas sortie si enthousiaste que je ne l'aurais souhaité même si j'avais été satisfaite puisque c'était un vif souhait pour moi de voir le Dalaï Lama...

Ce que j'ai retenu est que tous méritent d'avoir une bonne et belle vie et c'est en traîtant les autres avec compassion et amour tout en se faisant respecter et  en demeurerant nous-mêmes que nous atteindrons cet objectif. Le bonheur est là, à chaque moment et plus nous donnons d'amour et avons de compassion pour les autres, plus nous nous attirons cet amour.

Il a de plus, traîté de la beauté qui est intérieure et non extérieure...le superficiel n'apporte pas le bonheur et ça coûte beaucoup moins cher!

La déclaration du  Comité Nobel  résume bien cet être exceptionnel en déclarant qu'il a développé sa philosophie de la paix sur une base de grande estime envers tous les êtres vivants et de l'idée d'une responsabilité universelle qui embrasse autant l'humanité que la nature.

Le Dalaï Lama déplore aussi que l'on n'enseigne pas ces si belles valeurs en plus des cours académiques dans les écoles et que nous sommes nombreux à l'approuver!...

Nous sommes tous repartis bien contents d'avoir entendu le message de ce missionnaire de paix et d'espoir qui a su rafraîchir la mémoire de ceux qui ont déjà beaucoup cheminé au niveau spirituel et il a créé une ouverture de conscience aux novices...Paix à vous!...

MA RELIGION EST TRÈS SIMPLE. MA RELIGION EST LA BONTÉ
Dalaï Lama




commentaires

Haut de page