Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n'est jamais trop tard pour réaliser nos rêves

par Communications Sylvie Bibeau 9 Mars 2008, 12:54 Messages pour votre réflexion

Le prochain texte est la preuve qu'il n'est jamais trop tard pour se réaliser et qu'on peut y arriver à tout âge... De plus en plus de gens ne font pas leur âge... Nous avons l'âge de notre coeur.

On dit que l'info que l'on donne à notre cerveau est ce qui donne la commande à notre corps. Si nos pensées sont axées sur la fatigue et la maladie, c'est de cette façon que notre corps réagira. Si nos pensées et agissements sont plutôt axés sur l'action et la réalisation de beaux projets, c'est ce que nous nous attirerons.

J'ai un exemple frappant près de moi...un de mes amis Lucien Bélanger est âgé de 73 ans et il est plus actif et en meilleure forme que beaucoup de gens dans la quarantaine. Au moment de sa retraite, il a débuté ses études à l'université de Montréal. Six ans plus tard, il a réussi sa maîtrise en andragogie. Il continue toujours à se perfectionner. Il est maintenant à son troisième niveau de pratique en Trager en plus d'être massothérapeute et kynésithérapeute diplômé de l'institut Guijek....Bravo angel Lucien!...Tu es un très bel exemple à suivre....


Un retraité brésilien de 101 ans vient d'apprendre à lire et à écrire

[08/03 - 20h18]


Les yeux d'une personne âgée brésilienne, photographiée le 10 janvier 2003

A 101 ans, un retraité brésilien, Sebastiao Oliveira, recevra la semaine prochaine dans une petite ville de l'Etat du Parana (sud) un certificat d'alphabétisation, rapporte samedi le quotidien Estado de Sao Paulo.

Au cours des derniers mois, Sebastiao a parcouru tous les jours les 800 mètres qui séparent son domicile de l'école municipale d'Ampere pour assister aux cours pour adultes avec d'autres élèves dont la moyenne d'âge était de 20 ans. Il envisage maintenant de faire son primaire.

"Il a encore quelques difficultés pour les mots compliqués mais c'est normal en raison de son âge et de ses problèmes de vision. Il est un exemple pour nous tous", a affirmé à Estado son institutrice, Dilmar Savagnago.

Sebastiao, lui, se félicite d'être devenu plus autonome, assurant que sa vie s'est "beaucoup améliorée".

"Avant, pour acheter quelque chose il fallait toujours que je demande à quelqu'un de m'aider, je ne savais même pas signer", a-t-il dit.

Le vieillard a expliqué qu'enfant il n'avait jamais pu être scolarisé en raison de l'absence d'établissement dans sa région et qu'ensuite il il avait du travailler très tôt pour élever ses enfants. Sebastiao en a eu 12 qui ont tous été scolarisés.

Aujourd'hui il a plus de 80 petits et arrière-petits enfants. "Tous étudient et ma femme Carmelinda, qui a 74 ans et qui savait déjà un peu lire, m'accompagne maintenant dans mes lectures", a confié Sebastiao au journal.

http://actu.dna.fr:80/080308181806.do3tcq61.html

commentaires

Haut de page